[Course des Héros] "Cette expérience a été une révélation".

En 2012, à l’âge de 32 et 34 ans, Cindy et sa sœur Laetitia apprennent qu’elles sont toutes les deux atteintes d’un cancer. Elles ont vécu cette épreuve ensemble ce qui les a encore plus rapprochées. C’est lors d’un rendez-vous au Centre Léon Bérard que Cindy découvre l’existence de la Course des Héros. Elle s’est aussitôt inscrite et participera pour la 4e fois consécutive à l’évènement le 19 juin prochain !

Pourquoi participez-vous à la Course des Héros aux côtés du Centre Léon Bérard ?
En participant, je souhaite rendre au CLB un peu de tout ce qu’il nous a donné, c‘est une façon pour moi de remercier l’ensemble du personnel pour l’accueil très humain et professionnel et la qualité des soins que nous avons reçus. Je me suis vraiment sentie entourée et sans cela, je ne me serai jamais autant engagée. 
J’ai également eu la chance de visiter les laboratoires et de rencontrer des chercheurs. J’ai pu voir la réalité de leur travail et comprendre comment nos dons étaient utilisés. C’est très rassurant mais aussi motivant de voir l’envers du décor, ça rend notre mobilisation très concrète.

Avec vos trois participations, vous avez collecté à vous seule près de 20 000 euros. Racontez-nous !
La première année, compte tenu du contexte, un vrai élan de solidarité s’est mis en place, et l’engouement a été tel que j’ai collecté plus de 5000 € sans trop d'efforts. Toute ma famille était mobilisée derrière mon challenge. Pour ma 2e et 3e participation, je ne pensais pas réussir à faire aussi bien. Avec mes proches, dont mes sœurs et mon fils Hugo, mais aussi mes collègues de travail, nous nous sommes inscrits en équipe, nous étions une vingtaine à courir ensemble. Au final, nous avons collecté plus de 15 000 € en 2014 et 12 500€ en 2015.
C’est vrai que pour atteindre ces montants de collecte, il faut un minimum d'organisation, de temps et de volonté. Mais on reçoit tellement en retour, ça fait beaucoup de bien de se sentir soutenue et encouragée. Ça m’a permis de me dépasser.

Où trouvez-vous cette motivation ?
Il faut bien avouer que lors de ma première participacion j'étais loin d'être une grande sportive, c’était un vrai défi pour moi. Pendant la course, je pensais à ce que j’avais vécu et pourquoi j’étais là aujourd’hui, engagée dans ce défi aux côtés du CLB.
En 2014, j’ai eu la chance de monter sur le podium en tant que "meilleur collecteur". J’ai pu remercier toutes les personnes présentes et dédier cette victoire à mon oncle Alain décédé d’un cancer quelques mois auparavant. C’était un moment très fort émotionnellement que je n'oublierai jamais.
Cette année encore je suis fidèle au rendez-vous. Je cours pour soutenir mon ami Vincent, qui lui-même avait couru avec moi l’an dernier et qui malheureusement est touché à son tour par le cancer de son père. C’est à mon tour d’être là pour lui.

Comment décrivez-vous la Course des Héros ?
L’ambiance est très festive, il existe une très forte solidarité entre les membres de l’équipe CLB mais aussi avec les coureurs présents pour d’autres associations. On ressent une vraie fierté à porter les couleurs du Centre. C’est encore mieux de le faire en famille et entre amis, c’est très convivial.

Avez-vous un message à faire passer ?
Avec le recul, je me dis qu’il ne faut pas attendre d’être confronté au cancer pour agir. La Course des Héros m’a permis de me révéler, ça m’a fait beaucoup de bien, je ne remercierais jamais assez ceux qui m’ont soutenue par leurs dons ou leurs présences à mes côtés ! Comme je le dis chaque année, on ne prétend pas changer le monde mais on peut contribuer, chacun à son niveau, à le rendre meilleur. J’encourage tout le monde à le faire !

 

Inscrivez-vous dès maintenant sur www.coursedesheros.com

Pour plus d'informations : agathe.amadei@lyon.unicancer.fr

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
cliquez-ici
eskisehir escort balikesir escort