La radiologie interventionnelle : une nouvelle arme diagnostique et thérapeutique contre le cancer.

Avec la thérapie ciblée, la radiologie interventionnelle est l’une des nouvelles armes contre le cancer qui complète les traitements classiques que sont la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie. Les gestes interventionnels pratiqués au Centre Léon Bérard sont à visée diagnostique et thérapeutique, et permettent également de lutter contre la douleur. Ils ont notamment l’avantage d’être moins invasifs pour le patient qu’une chirurgie classique.

Développée depuis une quinzaine d’années au Centre Léon Bérard, la radiologie interventionnelle utilise l’imagerie médicale (rayons X, ultrasons, résonance magnétique) pour envisager des interventions dans le corps humain. Unique en Rhône-Alpes, le plateau de radiologie interventionnelle du CLB se compose d’un bloc opératoire interventionnel composé de deux salles, d’une unité de soins avec 15 lits dédiés et d’une équipe pluridisciplinaire experte et qualifiée.

Réalisés le plus souvent sous anesthésie générale, ces gestes diagnostiques ou de traitements se pratiquent par voie percutanée, par le réseau vasculaire ou les voies naturelles. L’avantage de cette technique est d’être mini-invasive. Les suites sont donc souvent plus simples et plus courtes pour le patient qu’avec une chirurgie.

Les interventions diagnostiques représentent une partie importante de l’activité de radiologie interventionnelle du CLB. Il s’agit notamment de biopsies (cytoponction et microbiopsie guidées) qui sont ensuite analysées par les spécialistes du CLB en  anatomo-pathologie et/ou en biologie moléculaire.

Les interventions thérapeutiques pratiquées au CLB proposent de nouvelles prises en charge pour le patient. Suivant la pathologie cancéreuse, l’organe touché et le volume de la tumeur, les radiologues interventionnels disposent d’un panel de gestes. Cette technique permet ainsi la destruction focalisée des lésions tumorales, par des traitements thermiques : soit par la chaleur grâce à des radiofréquences ou des micro-ondes (aiguilles chauffées par un courant alternatif), soit par le froid grâce à la cryothérapie (les aiguilles sont refroidies à -40°, congelant les tissus ciblés).

Au Centre Léon Bérard, la radiologie interventionnelle concourt significativement à la prise en charge de la douleur du patient. Elle va permettre par sa technicité et ses outils d’atteindre des parties du corps difficilement accessibles avec d’autres méthodes médicales y compris chirurgicales. L’effet sur la douleur est rapide et intervient dans les heures suivant l’intervention notamment pour les gestes de consolidation. L’injection de produit permet de consolider des fractures osseuses dues à l’envahissement tumoral par l’injection d’un ciment (ostéoplastie percutanée) ; de redonner du volume à une vertèbre tassée en y plaçant un ballonnet (kyphoplastie) à l’aide d’une aiguille ; de poser des prothèses vasculaires, d’effectuer des drainages (internes et externes) …

La plupart des pathologies cancéreuses peuvent bénéficier de cette pratique et ceci quel que soit l’âge du patient.

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
eskisehir escort balikesir escort