Le Centre de radiothérapie du Beaujolais s’équipe de la Tomothérapie

Le Centre de radiothérapie du Beaujolais, ouvert depuis 2012 à Villefranche-sur-Saône, fait partie intégrante du Centre Léon Bérard et d’un partenariat mené avec l’hôpital Nord-Ouest de Villefranche-sur-Saône.
Il permet alors d’accueillir des patients en consultation et pour leurs traitements de radiothérapie au plus près de chez eux.

Pour toujours proposer les dernières innovations à l’ensemble de ses patients, le Centre de radiothérapie du Beaujolais vient alors de se doter d’un équipement de Tomothérapie.

L’Inauguration s’est déroulée le jeudi 9 juin, en présence de Sophie Beaupère, directrice Générale Adjointe du Centre Léon Bérard, du Dr Christian Carrie, Chef de service de radiothérapie du Centre Léon Bérard, Monique Sorrentino, directrice de l’hôpital Nord-Ouest de Villefranche-sur-Saône, Philippe Durst, Président de FACTUM (financeur) et Bernard Perrut Député Maire et président du Conseil de Surveillance HNO.

 

Cette technique innovante associe deux équipements dans un même appareil : le premier permet de traiter le patient à l'aide d'un accélérateur de particules, le second est dédié à l’imagerie grâce à un scanner intégré.
Il s’agit d’une radiothérapie guidée par l’image qui permet d’adapter l’intensité du rayonnement et de garantir un contrôle encore plus précis du traitement et de l’irradiation des tumeurs grâce à l’imagerie instantanée.

Cette technique, déjà disponible dans les locaux du Centre Léon Bérard à Lyon, va maintenant être proposée aux patients se rendant au Centre de radiothérapie du Beaujolais.

BON A SAVOIR : L'équipement de tomothérapie se présente sous forme d’un anneau qui tourne autour d’une plateforme où le patient est installé.
L’anneau est composé de 64 lames qui s’ouvrent pour laisser passer le rayonnement ou l’empêcher d’émettre. Ces lames mobiles permettent de cibler de façon très précise la tumeur à atteindre et ainsi de moduler les doses en fonction du traitement du patient.

L’utilisation de l’imagerie via le scanner intégré offre ainsi des informations très précises sur les organes ou tissus à irradier.

En outre, des bénéfices intéressants, comme l’amoindrissement des effets secondaires ou la possibilité de réduire le nombre de séances sont à noter.

« Il s’agit d’un avantage notoire : la tomothérapie permet d’éviter les risques de sur ou sous‐dosage que l’on peut rencontrer avec les autres appareils. De même, les vitesses de rotation de l’anneau, de déplacement de la plateforme et de mouvement des lames sont modifiables à tout moment durant le traitement ». Dr Christian Carrie, Chef de service du département de radiothérapie du Centre Léon Bérard.

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
eskisehir escort balikesir escort